La galette du Rohan

Publié le 29 Novembre 2014

La galette du Rohan

Comme moi, vous demandez-vous peut-être ce que peut bien manger le peuple du Rohan. À l'auberge, une petite blague circule à ce propos « Que mangent les gens du Rohan ? ...Du cheval » ! Hum, les hobbits ont parfois des blagues douteuses mais je parie que c'est dû à la mauvaise influence des nains de passage dans la Comté.

Évidemment, un Rohirrim préfèrerait manger le derrière d'un troll plutôt que de toucher un bout de viande chevaline car ce peuple noue une forte relation avec les chevaux. Ils sont maîtres de l'élevage et parmi leurs chevaux figure la plus noble des races et la plus rapide : les Mearas.

Sur leur étendard est représenté un gracieux cheval blanc ainsi qu'un soleil radieux et c'est ce dernier détail qui m'a amené à préparer cette galette solaire. Les ingrédients que j'ai choisi sont rustiques, tout comme ce peuple proches de la terre. En même temps, l'ensemble et le rendu final de la galette est assez sophistiqué pour faire honneur à la richesse de la culture des Rohirrim.

La galette du Rohan
La galette du Rohan

Pour une galette de 8 personnes, il vous faut :

Pour la pâte :

  • 500g de farine
  • 90ml d'huile d'olive
  • 200ml de vin blanc sec
  • Du sel
  • 10g de graines de pavot

Pour la garniture :

  • 350g d'épinards cuits
  • 350g de ricotta
  • 70g de parmesan
  • 100g de lardons (allumettes)
  • 50g de chapelure
  • 50g de pignons de pin
  • 1 œuf
  • Sel et poivre du moulin
La galette du Rohan
  • Préparation de la pâte :

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel et l'huile d'olive. Ajoutez le vin blanc et formez deux boules de taille égale. Laissez reposer la pâte 30mn à température ambiante puis étalez la pâte sur 4mm d'épaisseur environ. Formez deux cercles de tailles égales et réservez.

  • Préparation de la garniture :

Dans un saladier mélangez les épinards et la ricotta puis mixez l'ensemble (au robot mixer ou avec un plongeur) Salez et poivrez puis incorporez le parmesan, les lardons, la chapelure, les pignons de pin et un œuf. Mélangez l'ensemble et réservez.

  • Préparation de la galette : (Voir tutoriel ci-dessus)

Préchauffez le four à 180°C (Th6).

Sur la plaque du four, disposez une grande feuille de papier cuisson puis posez un disque de pâte. Disposez un cercle de garniture pour former un anneau (diantre ! pas un anneau de pouvoir !) Recouvrez avec le second disque de pâte et placez une tasse ou un verre pour fixer la partie centrale de la galette. Égalisez les bords de la galette* et aplatir avec les piques d'une fourchette. Découpez délicatement des parts (12 parts) puis les faire pivoter chacune des parts de 90°. Ôtez la tasse et formez un motif avec la fourchette sur le centre. Enfin, enfournez à 180°C (Th6) durant 35mn. Dégustez chaud.

*Réservez le surplus de pâte pour d'éventuels biscuits d'apéritifs au parmesan

Photo de l'auberge du dragon vert avec l'aimable autorisation de JuliaPhoto de l'auberge du dragon vert avec l'aimable autorisation de Julia
Photo de l'auberge du dragon vert avec l'aimable autorisation de Julia

Photo de l'auberge du dragon vert avec l'aimable autorisation de Julia

Le dernier volet du hobbit nous sera bientôt dévoilé. J'ai hâte mais je sais aussi que c'est le dernier et qu'il faudra savourer cet instant :) Pour me consoler, je me dis que Peter Jackson aura peut être la bonne idée d'adapter Le silmarillion, d'autant que cette info improbable se chuchote sur le web. Rien n'est impossible pour un génie comme Peter Jackson, non ?

En attendant, patientons sagement près de l'âtre de l'auberge du dragon vert en sirotant une bière fraiche ou une petite liqueur. Je vous souhaite un excellent film et vous donne rendez-vous très vite pour d'autres recettes en terre du Milieu. Je vous mitonne une petite visite de la Comté dans la prochaine recette!

Où sont maintenant le cheval et le cavalier. Où est le cor qui sonnait ? Où sont le heaume et le haubert, et les brillants cheveux flottants. Où sont la main sur la corde de la harpe, et le grand feu rougeoyant ? Où sont le printemps et la moisson et le blé haut croissant ? Ils ont passé comme la pluie sur la montagne, comme le vent sur les prairies. Les jours sont descendus à l'ouest dans l'ombre derrière les collines. Qui recueillera la fumée du bois mort brûlant, Ou verra les années fugitives de la mer revenant ?

"Les deux tours" J.R.R. Tolkien

Rédigé par Miette

Publié dans #les terres du milieu

Commenter cet article