Plat de poisson gratiné à la façon de Lacville

Publié le 21 Novembre 2015

Plat de poisson gratiné à la façon de Lacville

Bienvenue à l'auberge du dragon vert!

Lacville se fait aussi appeler Bourg-du-lac ou Esgaroth et c'est la cité où vivait Bard. Cette ville fut construite sur l'eau et connue durant de longues années prospérité et commerce florissant. Puis vint la chute de la ville et pour finir sa destruction par Smaug le terrible. Bien que l'on ne put sauver la cité, nombreux habitants du bourg survécurent à l'attaque du dragon, préservant la culture riche de ce peuple. Les réfugiés s'installèrent ensuite dans les ruines de Dale. Ils s'unirent autour de Bard, reconstruirent la ville et la vie repris son cours. Dans les foyers on se mit à nouveau à concocter des plats du pays, à base de poissons pêchés dans le lac.

Ma recette s'inspire des plats typiques de cette cité proche des montagnes du Nord, plats comme on les servait à Lacville bien que j'utilise ici un poisson des mers du nord et non un poisson d'eau douce. La culture de Lacville était très éclectique, faite d'un mélange d'inspirations puisées dans diverses cultures. Ceci est dû au fait que la ville était un lieu de commerce où les échanges avec l'extérieur étaient nombreux. De la même façon mon plat est un mélange entre un poisson du nord et des épices du sud.

Ainsi, retenons que, comme en cuisine, la diversité et les mélanges font ce qu'il y a de meilleur en ce monde.

Plat de poisson gratiné à la façon de Lacville
Plat de poisson gratiné à la façon de Lacville

Pour un plat de poisson gratiné de 6 à 8 personnes, il vous faut :

  • 400g de filets de cabillaud
  • 250g de boulgour
  • 2 blancs de poireaux
  • 100g de parmesan râpé
  • 40g de beurre
  • 1 œuf
  • 15cl de crème fraiche liquide
  • 10cl de lait
  • 30cl d'eau
  • Du cumin moulu
  • Sel et poivre du moulin
  • Préparation du boulgour :

Rincez le boulgour. Dans une grande casserole, versez 2 fois son volume d'eau salée. Versez le boulgour dans la casserole, portez à ébullition et laissez cuire 7mn. Éteignez le feu et couvrez, laissez gonfler 15mn. Égouttez le boulgour dans une passoire et réservez.

  • Préparation du poisson :

Dans une grande casserole, faites bouillir 10cl de lait et 30cl d'eau salée et poivrée. Mettez les filets de cabillauds à pocher dedans durant 7mn. Récupérez le poisson avec une écumoire et réservez le dans une assiette.

  • Préparation des poireaux :

Lavez et découpez les blancs de poireaux en rondelles. Dans une grande poêle (allant au four si possible), faites fondre le beurre et laissez cuire, à feu moyen, en surveillant la cuisson (baissez le feu si ça accroche). Salez, poivrez et réservez.

  • Préparation de la sauce et mélange:

Dans un grand bol, battez l’œuf avec la crème fraiche, la moitié du parmesan (50g), 3 pincées de cumin moulu, une pincée de sel et 3 tours de moulin à poivre (cumin et poivre à doser suivant vos gouts)

Mélangez l'ensemble des préparations dans la grande poêle (ou dans un plat à gratin si votre poêle ne va pas au four) Le poisson va se briser en plusieurs morceaux, essayez de le répartir uniformément dans le plat. Parsemez avec le reste de parmesan (50g) et enfournez le plat 20mn à 180°C (Th6).

Servez chaud avec du vin blanc. Bon appétit à vous tous :-)

Plat de poisson gratiné à la façon de Lacville

Recette inspirée par un gratin vu sur le magazine Gourmand n°330


- Pourquoi le semi homme ?
- Je ne sais pas. Saroumane pense que seul un grand pouvoir peut tenir le mal en échec, mais ça n’est pas ce que j’ai découvert. Je crois que ce sont les petites choses, les gestes quotidiens des gens ordinaires qui nous préservent du mal... de simples actes de bonté et d’amour.
Pourquoi Bilbon Sacquet, peut être parce que j’ai peur et qu’il me donne du courage!

Galadriel et Gandalf. Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu

Rédigé par Miette

Publié dans #les terres du milieu

Commenter cet article

Miette 21/11/2015 18:03

Merci Cécile :) Ravie que ça te plaise. Bon week-end!

Cécile CC 21/11/2015 16:53

Un bien joli gratin, j'aime beaucoup le boulgour, bises