Publié le 29 Novembre 2013

Il était une fois un petit bonhomme de pain d'épices... Toujours souriant, il avait bon tempérament...
Il était une fois un petit bonhomme de pain d'épices... Toujours souriant, il avait bon tempérament...

Il était une fois un petit bonhomme de pain d'épices... Toujours souriant, il avait bon tempérament...

  • Pour le biscuit :

- 250g de farine

- 50g de beurre

- 50g de sucre

- 1 œuf

- 2 cuillères à soupe bombées de miel

- 1 cuillère à café de cannelle en poudre

- 1 cuillère à café de gingembre en poudre

- 1 cuillère à café de levure chimique

  • Pour le glaçage et la décoration :

- 150g de sucre glace

- 1 blanc d’œuf

- De la pâte à sucre rouge

- Des perles en sucre

- Du colorant alimentaire rouge

- Un feutre noir alimentaire (facultatif)

...Lors du gouter, on servi du lait au sucre d'orge fondu et le petit bonhomme eut bien envie de se tremper dedans...
...Lors du gouter, on servi du lait au sucre d'orge fondu et le petit bonhomme eut bien envie de se tremper dedans......Lors du gouter, on servi du lait au sucre d'orge fondu et le petit bonhomme eut bien envie de se tremper dedans...
...Lors du gouter, on servi du lait au sucre d'orge fondu et le petit bonhomme eut bien envie de se tremper dedans......Lors du gouter, on servi du lait au sucre d'orge fondu et le petit bonhomme eut bien envie de se tremper dedans...

...Lors du gouter, on servi du lait au sucre d'orge fondu et le petit bonhomme eut bien envie de se tremper dedans...

Dans une casserole, faites chauffer doucement le miel, le sucre et le beurre puis laisser tiédir. Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure et les épices. Ajouter l'oeuf et le mélange miel/sucre/beurre. Mélangez bien jusqu'à obtenir une pâte lisse. Laissez reposer au frais environ 1 heure.

Étaler ensuite la pâte sur une épaisseur d'environ 0.8 centimètres, puis découper des formes de bonhommes à l'aide d'un emporte-pièce. Disposer-les sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant.

Faites cuire dans un four préchauffé à 200°C (Th 6/7), et ce environ 8 minutes (surveillez la cuisson).

Une fois les bonhommes cuits et refroidis, lancez vous dans la décoration !

Réalisez un glaçage royal en mélangeant dans un bol, un blanc d'oeuf et le sucre glace. Ajoutez du sucre glace jusqu'à ce que le mélange soit blanc opaque et bien collant. Utilisez un cure-dent pour dessiner les motifs avec le glaçage et confectionnez une petite poche à douille avec un sac congélation coupé finement à l'angle pour les grands motifs. Faites chauffer dans vos mains et étalez la pâte à sucre afin de former des motifs découpés au couteau ou à l'emporte pièce (nœud, cœur, fleur, moustache, écharpe) ou les réaliser avec un glaçage coloré en rouge. Laissez sécher quelques minutes et servez le gouter!

... Mais le petit bonhomme en pain d'épices était si craquant, si souriant qu'il se fit croquer par un renard gourmand! Le petit bonhomme à l'humeur toujours égale, n'en fut même pas vexé!

... Mais le petit bonhomme en pain d'épices était si craquant, si souriant qu'il se fit croquer par un renard gourmand! Le petit bonhomme à l'humeur toujours égale, n'en fut même pas vexé!

Rédigé par Miette

Publié dans #en fete ♫

Publié le 22 Novembre 2013

Poire au vin et épices servie au Poney fringant

Bienvenue à l'auberge du Poney fringant !

Quand on arrive par la route principale et qu'on se trouve sous l'enseigne peinte en blanche du Poney fringant et sous les nombreuses fenêtres laissant filtrer une douce lumière chaleureuse, on a qu'une hâte : C'est y entrer !

Aujourd'hui, on y sert des poires cuites au vin et aux épices, pour faire face aux premiers froids qui couvrent les collines de Bree d'un givre argenté. C'est le dessert favori de l'aubergiste Prosper Poiredebeurré, réputé dans toute la région pour son accueil chaleureux. Il fait bon rester prêt de l'âtre de l'auberge et écouter les histoires des voyageurs de passage en sirotant ce vin parfumé et gouter sa poire aux douces saveurs des terres lointaines. Il fait bon écouter leurs chansons dans la salle commune du Poney et partager un peu de bon temps avec tous les peuples (hobbits, nains, hommes et plus rarement elfes) que l'on rencontre dans cette auberge, aux portes des terres sauvages.

Poire au vin et épices servie au Poney fringant

Pour 6 poires au vin et épices, il vous faut :

- 6 poires (William)

- 50cl de vin rouge

- 150g de sucre

- 3 bâtons de cannelle

- 1 gousse de vanille bourbon

- 1 étoile de badiane

- 2 clous de girofle

  • A préparer la veille :

Dans une grande cocotte, mettez le vin, le sucre, la gousse de vanille fendue sur la longueur, la cannelle, l'étoile de badiane et les clous de girofle à frémir. Pendant ce temps, pelez les poires en gardant la queue. Une fois que le vin frémit, déposez les poires dans la cocotte et laissez les cuire 45mn en arrosant très régulièrement avec le vin. Une fois la cuisson finie, placez les poires immergées dans le vin, au frais.

  • Le lendemain :

Dressez les poires arrosées de vin dans des ramequins. A déguster froid et accompagné par exemple d'une tranche de pain d'épice au miel.

Poire au vin et épices servie au Poney fringant Poire au vin et épices servie au Poney fringant

Même du dehors l'auberge avait un aspect agréable pour des yeux familiers. Elle avait une façade sur la route et deux ailes en retrait, et elle était bâtit sur un terrain en partie creusé dans le bas de la colline, de sorte que, derrière, les fenêtres du second étage se trouvaient au niveau du sol. Une grande arche donnait sur une cour entre les deux ailes, et à gauche sous la voûte se trouvait une grande porte, précédée de quelques larges marches. La porte était ouverte et il en sortait un flot de lumière. Au dessus de l'arche, il y avait une lanterne, et en dessous se balançait une grande enseigne : Un gros poney blanc dressé sur ses jambes de derrière. Au dessus de la porte était peint en lettre blanche : Le poney fringant Prosper Poiredebeurré propr. Bon nombre des fenêtres du rez-de-chaussée laissaient filtrer des lumières derrière d'épais rideaux.

J.R.R. Tolkien, Le seigneur des anneaux, La communauté de l'anneau

Publié le 15 Novembre 2013

Potiron farci aux châtaignes façon hobbit

Bienvenue à l'auberge du dragon vert !

Comme je vous l'ai dit précédemment, les hobbits sont un peuple d'agriculteurs qui font pousser bon nombres de légumes, fruits et racines. Ils consomment en particulier toutes les cucurbitacées et principalement les belles citrouilles que l'on trouve sur le marché de hobbitbourg et sur divers marchés de la Comté. Le père Maggotte en fait pousser sur ses terres, non loin de ses champs de maïs et c'est lui qui produit les plus grosses du pays. A ce propos, gare à celui qui voudrait visiter ses champs sans sa permission, il enverrait ses chiens courser l'imprudent visiteur!

Cette recette de potiron farci est un plat que l'on sert souvent à l'auberge du dragon vert. Les hobbits ont plaisir à le partager à quatre, six ou plus en fonction de la taille de la courge. Ils finissent souvent leur repas à danser et à chanter joyeusement, jusque tard dans la soirée.

Potiron farci aux châtaignes façon hobbit
Potiron farci aux châtaignes façon hobbit

Pour un potiron farci aux châtaignes il vous faut :

- Un potiron de 2kg500

- 400g de châtaignes

- 50cl de crème fraiche épaisse

- 60g de parmesan rappé

- 150g de gruyère rappé

- 100g de veau (facultatif)

- Noix de muscade

- Sel et poivre du moulin

Faites tremper les châtaignes dans de l'eau afin d'éliminer celles qui remontent à la surface (un petit trou = un habitant!) Entaillez les châtaignes (voir photo) et faites les bouillir 25mn environ. Une fois tièdes pelez les châtaignes afin de ne conserver que la chair. Vous pouvez aussi bien sur, utilisez les châtaignes en conserve ;-)

Avec un couteau sectionnez un chapeau sur le dessus du potiron. Evidez les graines puis à l'aide d'une cuillère à soupe extraire la chair du potiron et réservez la. Prenez garde toutefois à ne pas trop creuser car il ne faut pas amincir le potiron qui risquerait de craquer à la cuisson.

Dans un robot ménager, mixez la chair du potiron, réservez la dans un grand saladier. Faites poêler la tranche de veau puis mixez la finement et ajoutez la dans le saladier. Mixez grossièrement les châtaignes et incorporez les au potiron mixé. Ajoutez la crème fraiche puis salez, poivrez généreusement et rappez la noix de muscade. Incorporez le gruyère et le parmesan en mélangeant bien.

Décorez le potiron en formant des entailles sur la coque et le chapeau puis remplir le potiron avec la préparation et le couvrir avec son chapeau. Dans un four préchauffé à 190°C (Th6), le mettre à cuire durant 1h. Placez le lèche-frite en dessous du potiron car il arrive que le potiron bien farci déborde un peu à la cuisson. Servir le potiron à même la table sur un torchon ou une planche en bois et dégustez bien chaud.

Incisez les châtaignes avant cuisson et ne creusez pas trop profondément le potiron pour évitez qu'il n'éclate à la cuissonIncisez les châtaignes avant cuisson et ne creusez pas trop profondément le potiron pour évitez qu'il n'éclate à la cuisson
Incisez les châtaignes avant cuisson et ne creusez pas trop profondément le potiron pour évitez qu'il n'éclate à la cuissonIncisez les châtaignes avant cuisson et ne creusez pas trop profondément le potiron pour évitez qu'il n'éclate à la cuisson

Incisez les châtaignes avant cuisson et ne creusez pas trop profondément le potiron pour évitez qu'il n'éclate à la cuisson

Bon appétit à tous les hobbits et autres peuples des terres du milieu qui suivent cette rubrique :-)

Publié le 8 Novembre 2013

Bienvenue à l'auberge du dragon vert!

Belladonna Touque était une femme d'une grande douceur envers celui qui était son fils: Bilbo (dit aussi Bilbon) Elle était mariée au vieux Bungon qui avait hérité, comme toute sa famille, du caractère et de la trempe des Touque. Belladonna, lorsqu'elle était grand-mère, m'a transmis cette recette de tarte aux pommes parfumées à la cannelle et elle m'a dévoilé une astuce simple pour faire un petit glaçage qui fait caraméliser les pommes, sur le dessus de la tarte. C'est un grand classique qui ne lasse pas et que je vous recommande pour vos soirées d'automne et d'hiver accompagné d'un cidre chaud à la cannelle. A cul-de-sac, on en déguste toujours au coin de l'âtre et ici à l'auberge du dragon vert on en sert pour réchauffer le coeur des voyageurs de passage dans le bourg.

La tarte pomme cannelle de Belladonna Touque

Pour une tarte aux pommes cannelle il vous faut:

  • La pâte sablée:

- 250g de farine

-125g de beurre fondu

-125g de sucre glace

-1 oeuf

  • La garniture

-7 pommes

-De la cannelle en poudre

-2 cuillère à soupe de sucre roux

  • Le glaçage:

-10g de beurre

-1 oeuf

-2 cuillère à soupe de sucre roux

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et le beurre jusqu'à obtenir un mélange sableux. Amalgamez en incorporant l'oeuf et formez une boule. Réservez la 15mn au réfrigérateur puis étalez votre pâte sur 5mn d'épaisseur environ. La placer dans un moule à tarte beurré et réservez au réfrigérateur.

Dans une casserole à feu moyen, faites compoter 1 heure, 4 pommes pelées et coupées grossièrement en morceaux, avec 2 cuillère à soupe de sucre roux, 3 pincées de cannelle et un filet d'eau. Surveillez la cuisson et si cela accroche, ajoutez un peu d'eau.

Une fois prête, tapissez la compote sur le fond de tarte. Pelez 3 pommes et découpez des tranches fines et garnir la tarte avec.

Dans une casserole, préparez le glaçage en faisant d'abord fondre le beurre. Hors du feu, mélangez le sucre roux et l'oeuf avec le beurre fondu, jusqu'à l'obtention d'un glaçage bien lisse. Versez le glaçage sur la tarte et nappez à l'aide d'une cuillère ou d'un pinceau.

Mettre la tarte à cuire dans un four préchauffé à 180°C (Th6) durant 30mn. Surveillez la fin de cuisson et sortez votre tarte quand elle est dorée. A déguster tiède ou froid.

La tarte pomme cannelle de Belladonna TouqueLa tarte pomme cannelle de Belladonna Touque
La tarte pomme cannelle de Belladonna Touque

Publié le 3 Novembre 2013

Bienvenue à l'auberge du dragon vert!

Les hobbits sont le petit peuple des terres du milieu qui consomment le plus de repas par jour: Six repas! Le petit déjeuner, la collation du matin, le déjeuner, la collation de l'après-midi et le repas du soir. Parmi leur riche alimentation, ils consomment des cucurbitacées en tout genre et assez souvent car ils en cultivent bon nombre. Cette recette de pâtisson farci plait aux hobbits car en plus d'être gourmande, elle est astucieuse. En effet, on peut se passer de plat pour la cuisiner car c'est le pâtisson qui fait office de récipient. Poser à même la table en bois, le beau pâtisson tiède et farci donne à la tablée des allures très conviviales et plus que tout, c'est ce qu'aiment les hobbits.

Pâtisson farci façon Hobbitbourg

Pour un pâtisson farci, il vous faut :

- Un pâtisson de 1kg environ

- 300g de blanc de poulet

- 80g de gruyère

- 40g de parmesan rappé

- Un oignon jaune

- 1 gousse d'ail

- 10cl de crème fraiche

- 1 grande branche de romarin

- Une pincée de paprika

- Sel et poivre du moulin

Dans une sauteuse d'eau bouillante, faites cuire 30mn le pâtisson entier. Laissez tiédir puis sectionner avec un couteau, une ouverture sur le dessus. Evidez les graines puis à l'aide d'une cuillère, extraire la chair du pâtisson. Coupez grossièrement en morceau le poulet. Passez la chair du pâtisson, l'oignon et le poulet au robot mixer. Mettre le tout dans un saladier et y incorporer la crème fraiche, le gruyère, le parmesan et la gousse d'ail écrasée. Ajoutez le paprika, les brins de romarin, le sel et le poivre et bien mélanger le tout. Remplir le pâtisson avec le mélange (s'il reste de la farce la mettre à cuire dans des ramequins). Couvrir le pâtisson de son chapeau et le mettre dans un four préchauffé à 180°C (Th 6) durant 30mn.

Pâtisson farci façon HobbitbourgPâtisson farci façon Hobbitbourg