Publié le 8 Février 2015

Biscuits blancs aux amandes du Gondor

Bienvenue à l'auberge du dragon vert !

Lorsque Gandalf et Pippin arrivèrent en Gondor, après une longue chevauchée, ils entrèrent dans Minas Tirith. Au coeur de la cité, ils montèrent une longue pente éclairée de lanternes jusqu'à la septième porte et atteignirent ainsi la cour haute et la place de la fontaine sur laquelle se dressait majestueusement l'arbre du roi, au pied de la tour blanche. Denethor l'intendant, les accueillit avec froideur mais demanda tout de même qu'on leur apporte des sièges, du vin et des biscuits blancs.

Voici la recette de ces biscuits à déguster avec un thé ou un vin cuit en fin de repas.

Biscuits blancs aux amandes du Gondor
Biscuits blancs aux amandes du Gondor
Biscuits blancs aux amandes du Gondor

Pour environ 18 biscuits, il vous faut :

  • 125g de sucre en poudre
  • 125g de poudre d'amandes
  • 60g de poudre de noisettes
  • 60g de cacahuètes non salées décortiquées
  • 2 blancs d’œufs
  • 25cl d'huile de noisettes (ou huile d'arachides)
  • 1 pincée de sel
  • Du sucre glace
Biscuits blancs aux amandes du Gondor

Préchauffez le four à 200°C (th 6/7)

Dans un mortier, broyez les cacahuètes avec un pilon aussi finement que possible (il peut rester des petits morceaux qui donneront du croustillant aux biscuits) Dans un saladier mélangez les ingrédients secs suivants : sucre, poudre d'amandes et poudre de noisettes, cacahuètes broyées et pincée de sel. Ajoutez les blancs d’œufs et l'huile. Mélangez jusqu'à ce que ce que la pâte soit homogène. Recouvrir une plaque de cuisson de papier cuisson et formez des boulettes de la taille d'une grosse noix (lavez régulièrement vos mains car la pâte colle !) Roulez les boulettes dans du sucre glace et disposez les sur la plaque et enfournez à 200°C de 10 à 12mn (Surveillez la fin de cuisson) (j'utilise la chaleur tournante) Une fois cuits les biscuits sont très moelleux, laissez les bien refroidir et durcir en surface pour les déguster.

Des hommes avancèrent alors un fauteuil et un tabouret bas ; et un autre apporta un plateau garni d'un flacon, de coupes et de gâteaux blancs. Pippin s'assit mais il ne pouvait détourner les yeux du vieux seigneur.

Le retour du roi, J.R.R. Tolkien, Le seigneur des anneaux