Publié le 24 Juin 2016

Un simple hobbit: compote à la rhubarbe pomme et vanille

Bienvenue à l'auberge du dragon vert !

On parle souvent de la vie simple des hobbits, de leur façon charmante de causer, rire, danser et chanter à tue-tête. Avoir l'esprit léger, cela n'est pourtant pas si facile quand on doit travailler la terre chaque matin, nourrir les bêtes et mener une vie de labeur. Mais pour un hobbit, vivre au rythme des saisons, c'est apprendre à être plus proche des choses importantes : de la nature, de la vie qui pousse et de la faune des bois alentours.

J'ai une amie qui vit à Bree, un bourg où règne l'agitation et le va-et-vient des nombreux voyageurs de passage. Elle aime bien retrouver le calme de la Comté, quand elle y séjourne. Certains soirs, elle me dit s'assoir devant la porte ronde de la maison, écouter alors le silence, les grillons. Elle regarde les anciens fumer la pipe plus en contre-bas et laisse la brise qui vient de l'ouest, lui caresser la nuque. Comme moi, elle s'émerveille du bonheur que procure la vie simple.

La simplicité des hobbits se caractérise aussi par leur franc-parler, leur côté farceur et une certaine naïveté, qui fait sourire. Leur amour des plaisirs simples est légendaire et leur alimentation reflète assez cet aspect de leur personnalité.

Au fond, qui n'a pas rêvé un jour d'être ce hobbit ? Celui qui mène une vie tranquille, loin du monde chaotique. Pourtant, je suis sure que vous vous dites comme moi, que si vous étiez un hobbit, il y aurait forcément du sang de Touque dans vos veines et que vous ne sauriez résister à l'appel d'une aventure incroyable, si un jour un magicien se présentait à votre porte. En attendant ce jour incertain, préparons une compote à la rhubarbe, aux pommes et à la vanille... un dessert tout simple en somme.

Un simple hobbit: compote à la rhubarbe pomme et vanille
Un simple hobbit: compote à la rhubarbe pomme et vanille

Pour une compote, il vous faut :

  • 6 belles pommes
  • 5 tiges de rhubarbe
  • Une cuillère à soupe de sucre en poudre
  • Une gousse de vanille
Un simple hobbit: compote à la rhubarbe pomme et vanille

Rincez à l'eau claire les tiges de rhubarbe et recoupez les bords. Comme la tige est filendreuse, pelez-les le plus minutieusement possible, afin d'enlever les fils. Coupez les tiges en tronçons d'environ 4cm. Pelez les pommes, otez les trognons et découpez-les grossièrement en morceaux.

Dans une grande casserole, faites compoter à feu doux les pommes, la rhubarbe et un peu d'eau (40ml environ) durant 25mn, mélangez de temps en temps. Je couvre la casserole mais en laissant une ouverture afin de laisser l'eau s'évaporer. Ajoutez le sucre en poudre et les graines de vanille. Mélangez à nouveau et laissez cuire encore 10 à 15mn. Votre compote est prête quand on peut écraser un bout de pomme avec le plat d'une fourchette. Écrasez grossièrement les pommes et dressez dans un récipient. Se déguste tiède ou froid.

Un simple hobbit: compote à la rhubarbe pomme et vanille
Un simple hobbit: compote à la rhubarbe pomme et vanille

Publié le 7 Juin 2016

Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes

Bienvenue à l'auberge du dragon vert !

Je passe mon temps à me demander ce que mange les elfes, ces êtres singuliers qui frôlent la perfection. Assurément ils ne doivent pas être fan du pâté, de la saucisse ou des tourtes aux champignons. Ils doivent plutôt apprécier les plats complexes et raffinés, avec des noms très longs (comme mon titre de recette) Le genre de plats que précisément on ne sert pas à l'auberge du dragon vert. (On y trouve plutôt des plats rustiques de la campagne hobbite, comme vous l'aurez remarqué.)

Avant de réaliser cette recette elfique, je me suis dis toutefois, que si j'avais réussi à préparer d'honnêtes Lembas dans le passé, peut-être pourrais-je essayer de m'élever à la hauteur des eldars, en cuisinant quelque chose d'un peu plus sophistiqué. Si on cuisine et mange comme un elfe, on a à mon avis des chances d'être meilleur, plus patient et peut-être de trouver une certaine harmonie; Une sorte de communion avec la nature voyez-vous. Les elfes, tout le monde le sait, vivent en harmonie avec la nature et qu'ils se nourrissent de végétal sonne comme une évidence. J'imagine qu'ils s'alimentent de façon raisonné et qu'ils mangent tout ce qu'offre la nature, aussi bien les racines, que les fruits, les herbes aromatiques ou que les fleurs. De plus, ils sont très doués pour reconnaître les végétaux, déterminer quelles sont leurs propriétés médicinales et choisir la plante qui répondra le mieux à leurs besoins. On sait aussi que ce sont de bons pêcheurs en rivière comme en mer.

Enfin, comme ce sont des esthètes, il m'a semblé naturel qu'ils mangent des plats aussi beaux que bons et je me suis efforcée en préparant cette recette de proposer quelque chose de soigné dans la présentation en redessinant des petites écailles de poisson avec des amandes effilées. Vous me direz si ça vous plait!

C'est vrai, je passe mon temps à me demander ce que mange les elfes et je ne suis pas vraiment certaine qu'ils mangent ce genre de plat mais à l'auberge quand je l'ai servi, on a cru entendre s'élever des chants elfiques sur les collines de la Comté et c'était drôlement bon.

Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes

Comment consommer les roses ?

La texture des pétales est assez agréable et inattendue mais il ne faut pas manger n'importe quelles fleurs :

Pour cette recette j'ai choisi d'accompagner le poisson de pétales de roses non traitées. Mangez uniquement les pétales, les roses entières sont présentées ici sur les photos, juste pour la décoration de table. J'avais aussi mis quelques fleurs de tilleul séchées bio que j'ai gouté (ça croustille mais ce n'est pas très intéressant à consommer.)

Vous ne devez en aucun cas consommer des fleurs traitées chimiquement (demandez conseil à votre fleuriste), ni consommer des fleurs ramassées sur le bord des routes. De plus, certaines fleurs sont très toxiques (par exemple le laurier rose) donc renseignez vous bien avant (voir lien en fin d'article) et ne prenez aucun risque si vous avez un doute.

Bienfaits des pétales de roses: défense du système immunitaire, de la peau et des os. Meilleure absorption du fer.

Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes
Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes

Loup aux écailles et pétales de roses

Pour 4 à 6 personnes, il vous faut :

  • Un filet de loup de 850g environ
  • 10ml d'huile d'olive
  • 2 pincées de cumin en poudre
  • Sel et poivre du moulin
  • Quelques amandes effilées
  • Quelques pétales de roses non traitées

Préchauffez le four à 180°C (Th6) puis recouvrez un plat de papier cuisson. Si le filet ne rentre pas dans le plat, coupez le en deux parties égales. Avec un pinceau de cuisine, badigeonnez sur les deux faces, d'un mélange d'huile et de cumin. Salez et poivrez légèrement. Déposez les filets dans le plat et laissez cuire 25mn à 180°C. Sortez votre plat et décorez les filets, sur une face, avec les amandes effilées en évoquant les écailles du poisson. Avant de servir, enfournez 1 à 2mn (sous surveillance) à 200°C. Une fois que les amandes sont légèrement dorées, dressez votre poisson sur un plat décoré avec des pétales de roses non traitées et des fleurs séchées consommables.

Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes
Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes

Sauce au beurre légèrement citronnée

  • ½ citron
  • 20cl de crème fraiche
  • 100g de beurre coupés en dés

Dans une poêle, pressez le jus d'un demi citron et laissez réduire. Ajoutez la crème fraiche et laissez cuire environ 4mn à feu moyen. Versez dans un bol et incorporez tant que la préparation est chaude les dés de beurre. Mélangez, versez dans une saucière ou un joli récipient et servez tiède avec le poisson.

Ce que mange les elfes : poisson aux écailles d'amandes, pétales de roses et chantilly aux herbes

Une chantilly aux herbes

(inspiré d'une recette du chef Fred Chesnau)

Pour 6 personnes, il vous faut :

  • 40cl de crème fraiche entière fleurette
  • ½ bouquet d'aneth
  • ½ bouquet de ciboulette
  • Du poivre du moulin

Rincez et séchez les brins d'aneth et de ciboulette puis coupez-les finement. Préparation de la crème chantilly à réaliser juste avant le service : 15mn à l'avance, placez le bol, la crème liquide et les fouets du batteur électrique au congélateur pour que ceux ci soient bien froids. Battez la crème jusqu'à ce que celle ci soit ferme (votre crème Chantilly doit former des pics) puis ajoutez un peu de poivre, l'aneth et la ciboulette ciselés, en continuant de mélanger quelques secondes. Servez de suite.

Accompagnez ce plat elfique avec du vin blanc et des lembas. Vous pouvez décorer la table avec une multitude de fleurs et de végétaux de votre choix à sélectionner en fonction de la saison. Si le repas a lieu en soirée, n'hésitez pas à décorer la table avec de nombreuses petites bougies qui évoqueront la lumière des étoiles, que les elfes chérissent. Et pour finir, vous pouvez, accompagner ce repas avec de la musique, par exemple le thème de la Lothlorien.

Dessin Alan Lee, Lothlorien
Dessin Alan Lee, Lothlorien

Dessin Alan Lee, Lothlorien

Elen sila lumeni, omentielvo,
une étoile brille sur l’heure de notre rencontre.

J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux

À tous les lecteurs de la rubrique.