Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne

Publié le 24 Octobre 2015

Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne

Bienvenue à l'auberge du dragon vert !

Dans les terres du Milieu, s'il y a un lieu que j'aimerais vraiment visiter : c'est Fangorn ! Évidemment, j'ai bien compris que ce n'est pas une petite balade de santé et que cette forêt ancienne ne réserve pas que de gentilles rencontres avec les écureuils du coin et de jolis ruisseaux magiques. Il y a en cette forêt, des souvenirs si sombres et si anciens que les arbres murmurent de colère, ils parlent entres eux. Il y aurait aussi une eau qui rendrait les arbres vivants et ferait grandir les petites gens. Si vous aimez les arbres et que vous vous montrez bienveillant, vous avez peut être une chance de vous en sortir mais gare aux haches contondantes trop en vue, les arbres nous surveillent parait-il. Moi qui ai grandi sous la protection des feuillages d'arbres géants, qui ai toujours ressenti leur présence comme une source d'énergie, je n'ai pas peur de Fangorn et, comme un enfant, je rêve de rencontrer le peuple des Ents, les gardiens des arbres.

Si vous prévoyez une fête, cette recette est la votre: pourquoi pas un Ent de la forêt de Mirkwood pour Halloween ?

« Hrum Houm, murmura la voix, une voix profonde comme celle d'un bois très grave. Très curieux assurément ! Pas de jugement hâtif, c'est ma devise. » (Extrait du livre : Les deux tours, JRR Tolkien)

Ce gâteau est donc un Ent, un vieux noisetier pour être plus précise. Son tronc est entièrement constitué de génoises de chocolat superposées et nappées d'un glaçage à base de chocolat blanc, facile à réaliser. Il est couvert de pâte à sucre marron, aromatisée au chocolat et de pâtes à sucre de diverses nuances végétales, avec lesquelles je me suis efforcée de représenter un gentil Ent. Si vous êtes plus doués que moi en 3D, n'hésitez pas à prévoir un peu plus de pâte à sucre et laissez s'exprimer vos talents d'artiste-sculpteur... Bon? On se le mange cet arbre ?

Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne

(Pour 10 à 12 personnes) Pour 7 génoises de 15cm de diamètre, il vous faut:

  • 350g de beurre ramolli
  • 350g de sucre en poudre (ou 100g de vergeoise brune + 250g de sucre)
  • 6 œufs
  • 300g de farine
  • 50g de chocolat en poudre non sucré
  • 1 sachet 1/2 de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 200g de chocolat noir pâtissier (corsé)

Glaçage au chocolat blanc :

  • 100g de beurre ramolli
  • 200g de chocolat blanc pâtissier
  • 100g de sucre glace (+50g pour une crème plus épaisse)
  • 200g de fromage frais (type Philadelphia)

Décoration :

  • 500g de pâte à sucre marron (aromatisée au chocolat, marque Renshaw)
  • 50g de pâte à sucre marron clair
  • 50g de pâte à sucre vert bouteille
  • Du sucre glace (pour le plan de travail)
  • 40g de noisettes décortiquées plus quelques unes pour le décor

Matériel :

  • Un ou plusieurs moules de 15cm de diamètre* : j'ai utilisé des moules jetables en aluminium achetés sur internet, c'est très pratique !
  • Une surface bien lisse pour étaler*
  • Un petit pinceau de cuisine* (vous pouvez utiliser un pinceau d'art que vous dédiez uniquement à la cuisine)
  • Spatule à lisser de pâtisserie
  • Découpoirs feuilles avec poussoir (vous pouvez aussi les découper minutieusement au couteau)
  • Un rouleau à pâtisserie en silicone
  • Des outils de modélisation pour tracer les stries de l'arbre
  • De la colle alimentaire

*Indispensable

Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne
Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne

Avant toute chose, pensez à faire de la place dans votre réfrigérateur et réserver un étage haut pour accueillir le gâteau sur son plat de service.

  • Préparation des génoises :

Préchauffez le four à 175°C (Th6)

Fouettez le(s) sucre(s) avec le beurre jusqu'à ce que la préparation soit blanche et bien aérée. Ajoutez les œufs un par un, en mélangeant bien. Dans un autre bol, mélangez la farine, le chocolat en poudre tamisé, la levure et le sel. Incorporez peu à peu ces ingrédients secs à la préparation aux œufs. Fouettez jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Ajoutez le lait puis fouettez à nouveau. Au couteau, hachez grossièrement en morceaux, le chocolat noir (corsé) et mélangez les morceaux dans la pâte. Répartissez équitablement la pâte dans 7 moules de 15 cm de diamètre. J'utilise des moules jetables en aluminium, si vous n'en possédez qu'un, lavez le et graissez le entre chaque cuisson de génoise.

Enfournez les génoises (par trois ou quatre, si vous avez des moules jetables) 15 à 17mn à 175°C (Th6).

(J'utilise un four à chaleur tournante, surveillez toujours la fin de cuisson)

Une fois vos génoises prêtes démoulez-les et laissez refroidir sur une grille. Vous pouvez les utiliser dès qu'elles sont froides ou les congeler et les utiliser plus tard. Si vous les congelez, séparez chaque génoise par une feuille de papier cuisson et emballez-les bien dans du film étirable en plastique. Pour les utiliser, il suffit de les sortir une nuit à l'avance et les laisser doucement décongeler au réfrigérateur.

Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne
  • Préparation glaçage au chocolat blanc :

Cassez le chocolat blanc en morceaux et faites le fondre au bain-marie. Laissez refroidir à température ambiante. Fouettez le beurre avec le fromage frais jusqu'à ce que la préparation soir crémeuse. Incorporez le chocolat blanc et le sucre glace jusqu'à l'obtention d'une crème homogène. Ajoutez éventuellement 50g de sucre glace pour une crème plus épaisse. Si le glaçage n'est pas assez ferme placez-le quelques minutes au réfrigérateur.

  • Assemblage du gâteau :

Concassez les noisettes décortiquées. Placez la première génoise sur un plat à gâteau. Étalez dessus une fine couche de glaçage au chocolat blanc. Au deuxième et quatrième étages, ajoutez quelques noisettes concassées en plus de la couche de glaçage. Répétez l'opération jusqu'à la sixième génoise. Découpez la septième génoise en six parts égales, les retailler et les utiliser verticalement pour former les racines de l'arbre (voir photo)
Et maintenant vous entrez dans l'étape la plus rock and roll du montage : le glaçage ! Ça coule partout, on salit le plat, on se dit vingt fois qu'on y arrivera jamais mais en avançant à petits pas, on fini par bien couvrir l'ensemble du gâteau. L'idée ce n'est pas que ce soit beau mais plutôt de bien couvrir les miettes et permettre à la pâte à sucre d'adhérer à la surface. Couvrez donc le gâteau d'une fine couche de glaçage et lissez-la au maximum puis nettoyez le plat soigneusement avec du papier absorbant. Réservez au réfrigérateur.

Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne
Un gâteau Entique ou un drôle de gâteau au chocolat, noisette et chocolat blanc pour l'automne
  • Décor en pâte à sucre :

Lavez vous les mains soigneusement. Sortez le gâteau du réfrigérateur. Sur une surface très lisse saupoudrez du sucre glace. Malaxez les 500g de pâte à sucre marron foncé pour l'assouplir. Étalez la d'une épaisseur de 5mm environ. Faites glisser vos mains et avant bras sous la pâte pour la soulever et la déposer sur le gâteau (deuxième option : enroulez-la sur le rouleau à pâtisserie et déroulez la au dessus du gâteau) Laissez la pâte retomber librement sur les racines de l'arbre, si des plis se forment ce n'est pas gênant, votre Ent n'en sera que plus tortueux. Avec les mains, faites adhérer la pâte à sucre au gâteau et ajuster à la base du gâteau. Avec un couteau lisse, contournez la base du gâteau pour couper le surplus.

Une fois la surface lisse, dessinez des stries (j'ai utilisé un outil de modélisation mais vous pouvez utiliser n'importe quelle pointe d'un outil de cuisine) Collez les yeux et le nez avec une colle ciment*. Étalez la pâte marron claire et verte et fabriquez les feuilles, pour cette étape amusante j'ai fais travailler mes deux filles :-) Collez les feuilles en les badigeonnant au verso avec de la colle alimentaire ou un peu d'eau tout simplement. Décorez avec quelques noisettes et d'autres petits décors de votre choix, par exemple des champignons en pâte à sucre, de la mousse d'arbre...etc.

*Colle ciment : Dans vos doigts, prenez de la pâte à sucre de la même couleur que l'objet à coller, et ajoutez quelques gouttes d'eau. Malaxez entres vos doigts et vous allez obtenir une pâte gluante : c'est de la colle ciment ! Il suffit de l'appliquer sur la partie à coller et de fixer l'objet au gâteau.

Un poème de Sylvebarbe, je le trouve vraiment beau mais c'est quand même vrai qu'il est un peu soporifique!

Rédigé par Miette

Publié dans #les terres du milieu

Commenter cet article

violine 12/10/2016 15:06

Bonjour,

a quoi sert les 200g de chocolat noir corsé svp? ce n'est pas préciser dans votre recette.. merci

M 12/10/2016 16:22

Ah oui, merci de le souligner, c'est un oubli dans la rédaction de ma recette! Le chocolat corsé, je le coupe et l'incorpore dans la pâte des génoises. Des pépites de chocolat peuvent aussi convenir et un chocolat noir-dessert ordinaire peut aussi faire l'affaire. J'ai été particulièrement contente du moelleux de ce gâteau, j'espère qu'il te plaira aussi Violine :)
Je vais éditer l'article pour corriger cet oubli ;-)